UFC-Que Choisir de l'Ain

Assurance, Enfants, Juridique

L’assurance scolaire

 

Ça y est c’est la rentrée ! Sacré Charlemagne qui a inventé l’école ! Il n’avait pas prévu l’assurance scolaire… Mais au fait, à quoi sert-elle et comment fonctionne-t-elle ?

 

Son but vise à couvrir les risques liés aux activités de la maternelle, l’école, le collège et le lycée. Elles sont de deux natures :

 

1. Les activités scolaires obligatoires : cours, récréation, sport, …

 

2. Les activités scolaires facultatives : sorties, cantine, activités périscolaires, études surveillées, …

 

Dans le 1er cas, l’assurance n’est pas obligatoire. Dans le second, elle sera exigée pour que l’enfant puisse participer à l’activité considérée. Dans la pratique, la souscription d’un contrat est donc inévitable.

 

Que l’activité soit obligatoire ou facultative, il existe principalement 3 possibilités :

 

A. Votre enfant cause un dommage à un(e) camarade : c’est la Responsabilité Civile (RC) qui permettra de prendre en charge le préjudice subi par la ou le camarade. Dans la quasi-totalité des cas, cette RC est incluse dans votre contrat d’assurance habitation ; elle est étendue aux membres de la famille.

 

B. Votre enfant connait un dommage causé par un(e) camarade : nous sommes dans la situation inverse ; c’est la responsabilité civile de l’autre enfant qui dédommagera les torts causés au vôtre.

 

C. Il n’y a aucun responsable défini : l’assurance scolaire prendra en charge, tout ou partie du préjudice.

 

Lisez bien les évènements qui sont pris en charge par votre contrat, notamment les options et les exclusions ! Les contrats d’assurance scolaire sont légion et peuvent couvrir votre enfant au-delà du contexte : trajet école domicile, pratique d’un sport, moments privés ou de loisirs (balade à vélo par exemple), vol, racket, sur toute l’année, en tous lieux, … Comme pour toutes les assurances, c’est l’assuré qui définit son besoin et choisit ses garanties en fonction de l’offre proposée. Vous en trouverez à partir de moins d’un euro par mois. Avant de signer, vérifiez bien vos garanties existantes et voyez si l’établissement scolaire de votre enfant n’a pas déjà souscrit un contrat collectif. Vous éviterez ainsi des doublons et des cotisations inutiles.

 

Dominique CHAPEL (bénévole UFC-Que Choisir de l’Ain)

Contribuez à nous faire connaître, partagez !

Même catégorie

ACTION UFC-QUE CHOISIR

ACTION UFC-QUE CHOISIR

30 avril 2020