UFC-Que Choisir de l'Ain

Démarche administrative, Famille, Santé

Dossier Médical Partagé. C’est un succès…

Le Progrès 13 octobre 2019

C’est en novembre 2018 qu’a commencé dans l’Ain le déploiement du dossier médical partagé (DMP). Le public a très vite adhéré à ce dispositif puisqu’en onze mois, ce sont 53 000 dossiers qui ont été ouverts.

.
A l’initiative de Daniel Mesplès, président d’UFC Que choisir, une conférence-débat était organisée vendredi soir à Bourg en présence de représentants de l’Assurance maladie et du conseil de l’ordre des médecins et des infirmiers. « L’UFC Que choisir est d’abord connue pour être défenseur du consommateur, a expliqué Daniel Mesplès, mais nous sommes également là pour défendre les usagers du service public et du service de santé ».
.
Anne Laurens, directrice de la CPAM de l’Ain, a souligné l’intérêt pour tout assuré de créer son DMP : « Il dispose ainsi, dans un support dématérialisé, accessible à tout professionnel de santé sur le territoire national, de l’ensemble de ses données médicales. Cela peut éviter des examens redondants, par exemple des actes de radiologie, qui par leur cumul peuvent représenter un danger. C’est utile lorsque l’on est loin de chez soi, en vacances par exemple, ou en cas d’accident.
.
À l’hôpital, le médecin urgentiste peut accéder à toutes les données médicales, ce qui peut parfois contribuer à sauver une vie ». Le dossier est, en effet, consultable depuis n’importe quel lieu en France. En pratique, le DMP est très simple à ouvrir via Internet, en s’adressant à un pharmacien, un professionnel de santé, dans les accueils de la Caisse primaire ou chez soi. « Ce n’est pas nécessaire de posséder un compte assuré, même si c’est préférable », précise Anne Laurens.
.
Donc, le conseil est : N’attendez pas renseignez-vous et faites le pas décisif pour vous, vos enfants. Des vies peuvent être en jeu.
Voir la photo sur : cliquez ici