UFC-Que Choisir de l'Ain

Alimentation, Consommation, Santé

Pour une meilleure qualité nutritionnelle des aliments industriels…

La mauvaise qualité nutritionnelle d’un trop grand nombre d’aliments industriels est une des principales causes du taux élevé d’obésité, de maladies cardio-vasculaires et de diabète. La complexité des tableaux de chiffres réglementaires européens figurant sur les emballages aboutit à ce que 82 % des consommateurs ne les comprennent pas et ne puissent déjouer les pièges des stratégies et allégations marketing…

L’UFC-Que Choisir, avec 6 autres associations de consommateurs européennes lancent une initiative citoyenne européenne « PRO NUTRI-SCORE » pour demander à la Commission de rendre obligatoire le Nutri-Score, étiquetage nutritionnel simplifié ayant fait la preuve de son efficacité, sur les produits alimentaires. Nécessitant un million de signatures pour aboutir, l’association appelle l’ensemble des consommateurs, associations, sociétés savantes et institutionnels à soutenir la démarche en signant cette pétition sur le site de la Commission européenne.

Nous avons besoin de vous, pour la santé de tous, dont celle de nos enfants.

Avant de signer cette pétition, je vous invite à lire l’intervention de Alain Bazot, Président de l’UFC – Que Choisir

Suite au lancement par l’UFC-Que Choisir, avec 6 autres associations de consommateurs européennes, pour la première fois, d’une initiative citoyenne européenne, www.pronutriscore.org, en vue de presser la Commission européenne de rendre obligatoire les Nutri-Score sur les produits alimentaires au sein de l’Union, beaucoup s’interrogent sur les données demandées et notamment le numéro de carte d’identité ou de passeport… C’est malheureusement la législation européenne qui l’exige. En effet, conformément au texte européen sur l’initiative citoyenne européenne, chaque État membre détermine les données impératives pour pouvoir valider la signature. Si la Belgique n’exige pas le numéro de pièce d’identité, la France, elle, l’impose. Si je ne peux que comprendre la gêne occasionnée par cette quête de données, je tiens néanmoins à souligner que celles-ci sont collectées par un site officiel de la Commission européenne, sécurisé, et que les données sont hébergées par l’institution en Europe et ne font l’objet d’aucun échange ou transfert… La seule finalité de cette collecte par les autorités est de garantir l’identité du signataire « votant » comme pour une élection. Alors, rassurez-vous et continuez de vous mobiliser pour que cette pétition aboutisse. Il faut un million de signatures pour que la Commission se positionne ! Ensemble,  imposons le Nutriscore en Europe : #pronutriscore !

Rejoignez-nous.